Bolivien Rundreisen
Bolivie

Le Salar d’Uyuni

Le Salar d’Uyuni est le plus grand et probablement le plus célèbre désert de sel au monde. Cette gigantesque surface blanche d’environ 12.000 kilomètres carrés se situe à 3.600m d’altitude : ici, les lunettes de soleil et la crème solaire sont de rigueur ! Les photographes s’en donneront à cœur joie : en effet, ce paysage plat et infini favorise les jeux de perspective. La nuit, les températures peuvent tomber jusqu’à -20°C et le Salar est inondé et impraticable entre janvier et avril.

La Laguna Colorada

Lors d’une excursion de plusieurs jours dans le Salar, l’itinéraire passe par plusieurs lacs d’altitude. On y admire d’innombrables flamands roses et les eaux de ces lacs abordent les couleurs les plus surprenantes. Pour compléter ces somptueux paysages, les volcans aux cratères enneigés viennent se refléter sur les surfaces tranquilles des lacs. La Laguna Colorada est notre petit favori : située à 4.350m d’altitude, ses eaux se peignent de tons rouges intenses et offrent un tableau saisissant aux visiteurs.

L‘Isla Incahuasi

Située en plein milieu du vaste Salar d’Uyuni, cette île offre un très beau point de vue sur le Salar. Elle abrite par ailleurs d’innombrables cactus millénaires atteignant jusqu’à 12 mètres de hauteur ! Ces derniers ne poussent en effet que d’un centimètre par an…

Le lac Titicaca

Copacabana, ville bolivienne la plus visitée du lac Titicaca, est le lieu de départ des excursions vers l’Isla del Sol, l’île du Soleil, et l’Isla de la Luna, l’île de la Lune. Selon la légende, c’est ici que serait né l’empire Inca. Il y a d’ailleurs quelques ruines incas sur l’île du Soleil, mais c’est avant tout pour le panorama et le calme que les visiteurs viennent ici. Au programme, balades pour admirer les sommets andins se détachant sur les eaux bleus du lac et dégustation de truite face au lac avec coucher du soleil en prime. Pas mal, non ?

Les ruines de Tiwanaku

Situées entre le lac Titicaca et La Paz, ces ruines font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. De la civilisation Tiwanaku, l’une des plus anciennes de l’Amérique du Sud, on ne sait encore aujourd’hui que très peu de choses. Il est supposé que les ruines de Tiwanuka étaient auparavant un gigantesque lieu de culte ainsi qu’une ville commerciale d’environ 50.000 habitants.

Le parc régional Lomas de Arena

Le parc Lomas de Arena, en Français Dunes de Sable, est un petit désert de dunes de sable au milieu de la végétation luxuriante de la région. Le parc se visite très bien sur la journée depuis Santa Cruz. Entre les dunes, un petit lac aux eaux claires vous offre la possibilité de vous baigner.

La région des Yungas

La région des Yungas constitue un petit paradis dont les visiteurs repartent à regret. La végétation luxuriante est bien différente de celle trouvée sur l’altiplano. Les forêts verdoyantes s’étendent entre des montagnes de 1.000m à 3.000m d’altitude. Le charmant petit village de Coroíco, entouré de plantations de café, mangues, papayes, citrons et bananes, est une étape idéale pour découvrir la région. Ce village n’est atteignable depuis La Paz que via la « Route de la Mort », supposée être la route la plus dangereuse au monde. De là, il est également possible d’entreprendre une randonnée très appréciée en Bolovie : le trek d’El Choro.

Les incontournables du Bolivie

Le Salar d’Uyuni

Le Salar d’Uyuni est le plus grand et probablement le plus célèbre désert de sel au monde. Cette gigantesque surface blanche d’environ 12.000 kilomètres carrés se situe à 3.600m d’altitude : ici, les lunettes de soleil et la crème solaire sont de rigueur ! Les photographes s’en donneront à cœur joie : en effet, ce paysage plat et infini favorise les jeux de perspective. La nuit, les températures peuvent tomber jusqu’à -20°C et le Salar est inondé et impraticable entre janvier et avril.

La Laguna Colorada

Lors d’une excursion de plusieurs jours dans le Salar, l’itinéraire passe par plusieurs lacs d’altitude. On y admire d’innombrables flamands roses et les eaux de ces lacs abordent les couleurs les plus surprenantes. Pour compléter ces somptueux paysages, les volcans aux cratères enneigés viennent se refléter sur les surfaces tranquilles des lacs. La Laguna Colorada est notre petit favori : située à 4.350m d’altitude, ses eaux se peignent de tons rouges intenses et offrent un tableau saisissant aux visiteurs.

L‘Isla Incahuasi

Située en plein milieu du vaste Salar d’Uyuni, cette île offre un très beau point de vue sur le Salar. Elle abrite par ailleurs d’innombrables cactus millénaires atteignant jusqu’à 12 mètres de hauteur ! Ces derniers ne poussent en effet que d’un centimètre par an…

Le lac Titicaca

Copacabana, ville bolivienne la plus visitée du lac Titicaca, est le lieu de départ des excursions vers l’Isla del Sol, l’île du Soleil, et l’Isla de la Luna, l’île de la Lune. Selon la légende, c’est ici que serait né l’empire Inca. Il y a d’ailleurs quelques ruines incas sur l’île du Soleil, mais c’est avant tout pour le panorama et le calme que les visiteurs viennent ici. Au programme, balades pour admirer les sommets andins se détachant sur les eaux bleus du lac et dégustation de truite face au lac avec coucher du soleil en prime. Pas mal, non ?

Les ruines de Tiwanaku

Situées entre le lac Titicaca et La Paz, ces ruines font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. De la civilisation Tiwanaku, l’une des plus anciennes de l’Amérique du Sud, on ne sait encore aujourd’hui que très peu de choses. Il est supposé que les ruines de Tiwanuka étaient auparavant un gigantesque lieu de culte ainsi qu’une ville commerciale d’environ 50.000 habitants.

Le parc régional Lomas de Arena

Le parc Lomas de Arena, en Français Dunes de Sable, est un petit désert de dunes de sable au milieu de la végétation luxuriante de la région. Le parc se visite très bien sur la journée depuis Santa Cruz. Entre les dunes, un petit lac aux eaux claires vous offre la possibilité de vous baigner.

La région des Yungas

La région des Yungas constitue un petit paradis dont les visiteurs repartent à regret. La végétation luxuriante est bien différente de celle trouvée sur l’altiplano. Les forêts verdoyantes s’étendent entre des montagnes de 1.000m à 3.000m d’altitude. Le charmant petit village de Coroíco, entouré de plantations de café, mangues, papayes, citrons et bananes, est une étape idéale pour découvrir la région. Ce village n’est atteignable depuis La Paz que via la « Route de la Mort », supposée être la route la plus dangereuse au monde. De là, il est également possible d’entreprendre une randonnée très appréciée en Bolovie : le trek d’El Choro.

Haut de page