Bolivien Rundreisen
Bolivie

Dix millions d’habitants pour une surface presque trois fois plus grande que la France : « Nous sommes le pays le plus riche au monde, parce que nous avons encore du temps ici », voici ce que disent les Boliviens de leur pays.

Formalités

Les citoyens de nationalité française, suisse et belge n’ont pas besoin d’un visa pour un séjour touristique de moins de 90 jours en Amérique du Sud. Ils doivent uniquement disposer d’un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour. Un formulaire à compléter vous sera remis à votre entrée du territoire : ce dernier est à conserver précieusement, car il vous sera demandé à votre sortie du pays. Pour les voyageurs d’autres nationalités, il est de votre responsabilité de vous assurer auprès des autorités compétentes des documents requis pour votre séjour.

Veuillez noter que les conditions d’entrée des pays en Amérique du Sud peuvent changer à tout moment. Il est par conséquent nécessaire de vous informer des documents nécessaires pour voyager dans les pays que vous visitez !

Santé & vaccins

Il n’existe pas de vaccin obligatoire afin de pouvoir voyager au Chili. Nous vous recommandons cependant fortement de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé avant votre départ. Seul ce dernier sera à même de vous indiquer les vaccins recommandés en fonction des zones que vous visiterez, notamment celui contre la fièvre jaune et l’hépatite A. Si vous vous rendez dans des zones à moins de 2.500 m d’altitude (en Amazonie par exemple), il est fortement recommandé de prendre un traitement contre le paludisme.

Il est de façon générale recommandé d’être à jour dans ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche et hépatite B). Vous pouvez consulter à titre d’information le site de l’Institut Pasteur qui fournit des recommandations précises régulièrement mises à jour sur les vaccinations à effectuer.

Nos itinéraires vous mènent parfois dans des régions de haute altitude. Le mal des montagnes peut toucher tout le monde, indépendamment de l’âge et de la forme physique. A partir du moment où vous vous trouvez à 2500m d’altitude ou plus, vous pouvez ressentir divers symptômes tels que des maux de tête, une fatigue générale, un essoufflement et des sensations de vertige. Si ces symptômes ne sont pas à prendre à la légère, ils disparaissent normalement au bout de quelques jours. Il est particulièrement important de boire beaucoup d’eau, de se reposer et éventuellement de prendre des médicaments contre le mal d’altitude (veuillez en discuter avec votre médecin). Au Pérou et en Bolivie, vous pouvez également consommer le Mate de Coca, un thé à base de feuilles de coca qui aide à supporter l’altitude.

Cependant, si vos symptômes empirent (difficultés respiratoires, forts maux de tête, manque d’appétit, vomissements…), il est très fortement recommandé de redescendre le plus rapidement possible. Nos itinéraires sont cependant conçus de façon à vous faciliter au maximum l’acclimatation à l’altitude et nos voyageurs ne rencontrent en règle générale pas de graves problèmes avec le mal des montagnes. Du fait de la présence du virus Zika en Bolivie, nous déconseillons aux femmes enceintes de s’y rendre.

Sécurité et santé

La Bolivie est le pays le plus pauvre de l‘Amérique du sud. Les vols à l’arraché dans les grandes villes comme la Paz ne sont pas rares, il faut donc prendre quelques précautions basiques lors d’un voyage en Bolivie. Ne transportez pas de grosses sommes d’argent sur vous, ne laissez jamais vos affaires sans surveillance et n’affichez pas d’objets de valeur de façon ostentatoire (bijoux, appareils photo…). Évitez dans la mesure du possible de vous déplacer seul(e) de nuit et rangez vos passeports en lieu sûr. Nous vous recommandons avant tout voyage de photographier tous vos documents importants (passeport, cartes de crédit…) et de vous envoyer cette photographie par mail.

Dans les grandes villes, la qualité des soins est correcte. L’accès aux établissements de santé est bien plus limité dans les régions rurales. Pensez à souscrire une assurance voyage avant votre départ afin d’être assuré en cas de souci. Ne buvez que de l’eau en bouteille et préférez les aliments cuits, bouillis ou pelés.

Décalage horaire

Lors de l’hiver en France, il est 5 heures de moins en Bolivie (6 heures de moins en été). Ainsi, lorsqu’il est 18h00 en été en France, il est 12h00 en Bolivie.

Électricité

La tension électrique est de 110 ou 220 volts. Pensez à emporter un adaptateur dans vos bagages (prises US).

Monnaie

La monnaie bolivienne est le Boliviano. Vous trouverez le taux de change actuel sur le site suivant : https://www.xe.com/fr/currencyconverter/convert/?Amount=1&From=EUR&To=BOB Dans les grandes villes, vous pourrez retirer sans problème de l’argent aux distributeurs. Attention cependant à une petite particularité de la Bolivie : le ditributeur vous délivrera d’abord vos billets avant de vous rendre votre carte. Il est dans tous les cas possible de changer des euros ou des dollars dans des banques ou dans des bureaux de change. Il est rare de pouvoir payer par carte bancaire.

Informations importantes pour votre voyage en Bolivie

Dix millions d’habitants pour une surface presque trois fois plus grande que la France : « Nous sommes le pays le plus riche au monde, parce que nous avons encore du temps ici », voici ce que disent les Boliviens de leur pays.

Formalités

Les citoyens de nationalité française, suisse et belge n’ont pas besoin d’un visa pour un séjour touristique de moins de 90 jours en Amérique du Sud. Ils doivent uniquement disposer d’un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour. Un formulaire à compléter vous sera remis à votre entrée du territoire : ce dernier est à conserver précieusement, car il vous sera demandé à votre sortie du pays. Pour les voyageurs d’autres nationalités, il est de votre responsabilité de vous assurer auprès des autorités compétentes des documents requis pour votre séjour.

Veuillez noter que les conditions d’entrée des pays en Amérique du Sud peuvent changer à tout moment. Il est par conséquent nécessaire de vous informer des documents nécessaires pour voyager dans les pays que vous visitez !

Santé & vaccins

Il n’existe pas de vaccin obligatoire afin de pouvoir voyager au Chili. Nous vous recommandons cependant fortement de prendre rendez-vous avec un professionnel de santé avant votre départ. Seul ce dernier sera à même de vous indiquer les vaccins recommandés en fonction des zones que vous visiterez, notamment celui contre la fièvre jaune et l’hépatite A. Si vous vous rendez dans des zones à moins de 2.500 m d’altitude (en Amazonie par exemple), il est fortement recommandé de prendre un traitement contre le paludisme.

Il est de façon générale recommandé d’être à jour dans ses vaccins universels (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche et hépatite B). Vous pouvez consulter à titre d’information le site de l’Institut Pasteur qui fournit des recommandations précises régulièrement mises à jour sur les vaccinations à effectuer.

Nos itinéraires vous mènent parfois dans des régions de haute altitude. Le mal des montagnes peut toucher tout le monde, indépendamment de l’âge et de la forme physique. A partir du moment où vous vous trouvez à 2500m d’altitude ou plus, vous pouvez ressentir divers symptômes tels que des maux de tête, une fatigue générale, un essoufflement et des sensations de vertige. Si ces symptômes ne sont pas à prendre à la légère, ils disparaissent normalement au bout de quelques jours. Il est particulièrement important de boire beaucoup d’eau, de se reposer et éventuellement de prendre des médicaments contre le mal d’altitude (veuillez en discuter avec votre médecin). Au Pérou et en Bolivie, vous pouvez également consommer le Mate de Coca, un thé à base de feuilles de coca qui aide à supporter l’altitude.

Cependant, si vos symptômes empirent (difficultés respiratoires, forts maux de tête, manque d’appétit, vomissements…), il est très fortement recommandé de redescendre le plus rapidement possible. Nos itinéraires sont cependant conçus de façon à vous faciliter au maximum l’acclimatation à l’altitude et nos voyageurs ne rencontrent en règle générale pas de graves problèmes avec le mal des montagnes. Du fait de la présence du virus Zika en Bolivie, nous déconseillons aux femmes enceintes de s’y rendre.

Sécurité et santé

La Bolivie est le pays le plus pauvre de l‘Amérique du sud. Les vols à l’arraché dans les grandes villes comme la Paz ne sont pas rares, il faut donc prendre quelques précautions basiques lors d’un voyage en Bolivie. Ne transportez pas de grosses sommes d’argent sur vous, ne laissez jamais vos affaires sans surveillance et n’affichez pas d’objets de valeur de façon ostentatoire (bijoux, appareils photo…). Évitez dans la mesure du possible de vous déplacer seul(e) de nuit et rangez vos passeports en lieu sûr. Nous vous recommandons avant tout voyage de photographier tous vos documents importants (passeport, cartes de crédit…) et de vous envoyer cette photographie par mail.

Dans les grandes villes, la qualité des soins est correcte. L’accès aux établissements de santé est bien plus limité dans les régions rurales. Pensez à souscrire une assurance voyage avant votre départ afin d’être assuré en cas de souci. Ne buvez que de l’eau en bouteille et préférez les aliments cuits, bouillis ou pelés.

Décalage horaire

Lors de l’hiver en France, il est 5 heures de moins en Bolivie (6 heures de moins en été). Ainsi, lorsqu’il est 18h00 en été en France, il est 12h00 en Bolivie.

Électricité

La tension électrique est de 110 ou 220 volts. Pensez à emporter un adaptateur dans vos bagages (prises US).

Monnaie

La monnaie bolivienne est le Boliviano. Vous trouverez le taux de change actuel sur le site suivant : https://www.xe.com/fr/currencyconverter/convert/?Amount=1&From=EUR&To=BOB Dans les grandes villes, vous pourrez retirer sans problème de l’argent aux distributeurs. Attention cependant à une petite particularité de la Bolivie : le ditributeur vous délivrera d’abord vos billets avant de vous rendre votre carte. Il est dans tous les cas possible de changer des euros ou des dollars dans des banques ou dans des bureaux de change. Il est rare de pouvoir payer par carte bancaire.

Haut de page